Publication des actes du 10è séminaire M@rsouin

Les actes du 10è séminaire M@rsouin (Brest, mai 2012) sont sortis en avril. Vous pourrez y trouver le texte de la communication que j’y ai donnée intitulée « Figures de la bande dessinée numérique, un regard sur la variété de la création ». Ce regard est davantage celui du praticien que du scientifique. Résumé:

Parce que nous pensons que certains dispositifs mis en place dans la bande dessinée numérique sont assez marquants et/ou récurrents, nous faisons l’hypothèse que la bande dessinée numérique est réductible à un certain nombre de « figures » d’une rhétorique qui lui est propre. Ces figures montrent la diversité de la création. A chaque œuvre une forme, une interface, un mode de lecture et d’interaction qui lui est propre : la forme et le fond sont créés conjointement. Ceci n’est plus vrai dès lors que l’industrie culturelle s’en empare : la bande dessinée numérique se trouve réduite à une poignée de formats standards auxquels le fond doit se plier. L’émergence du livre numérique est une des causes de cette réduction du potentiel artistique des technologies : il rematérialise des contenus qui depuis longtemps avaient su s’émanciper de l’objet-livre. La confrontation de la variété de la création à ce phénomène réducteur pose question : le lire numérique a-t-il besoin du livre numérique?

DANG NGUYEN Godefroy et DEJEAN Sylvain (dirs.), Internet: interactions et interfaces, actes du 10è séminaire M@rsouin, Paris, L’Harmattan, 2014.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.