Récit-interface: une catégorie pour penser les récits numériques

Nouvel article scientifique au ton volontiers spéculatif publié dans le dernier volume de la revue Ligeia (n°181-184) qui consacre un dossier au Net Art. Il faudra excuser quelques erreurs dans les notes de bas de page dues à des problèmes lors de la mise en page de la revue…

Résumé: J’emploie parfois la locution « récit-interface » pour désigner mes créations (bandes dessinées numériques). Jusqu’alors, je n’ai jamais défini explicitement cette locution venue spontanément combler une difficulté à nommer mon objet de recherche. Elle me semble aujourd’hui une catégorie stimulante pour aborder un certain nombre de médias et pratiques artistiques numériques. Le présent texte développe l’hypothèse que le récit-interface pourrait être un outil méthodologique intéressant pour mieux saisir les récits numériques par-delà les formes qu’ils prennent et les frontières qui délimitent les différents médias numériques. A cet égard, une partie des productions relevant du Net Art (les plus narratives) pourraient être abordées comme récit-interface. Le récit-interface peut permettre de penser ces récits, en complémentarité avec d’autres notions telle que celle d’hypermédia.

La revue est également disponible sur la plateforme Cairn.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *